Alice et la Reine Rouge se lancent dans une course effrénée.

Alice demande alors :
« Mais, Reine Rouge, c'est étrange, nous courons vite et le paysage autour de nous ne change pas ? »

Et la reine de répondre :
« Nous courons pour rester à la même place. »

L'Association "La Reine Rouge"

La Reine Rouge, personnage du livre "De l'Autre Côté du Miroir" de Carroll Lewis, prête son nom à une hypothèse de biologie évolutive qui décrit l'interaction entre les organismes vivants comme moteur principal de leur évolution et de la complexification de la vie au cours des temps. En d'autres termes, le moteur principal de l'évolution de toute espèce vivante est représenté par les autres espèces avec lesquelles elle partage des ressources et si l'hypothèse de la Reine Rouge est exacte, l'évolution c'est... les autres !

À une époque où l'Homme, par sa complexité évolutive, se croît supérieur à tout être vivant, le concept de la Reine Rouge offre une contemplation de la vie qui s'enrichit par la réciprocité : le destin de l'Homme ne peut être dissocié de celui des autres êtres vivants. L'état de la biodiversité et de l'environnement est devenue une préoccupation majeure dans la construction et l'épanouissement de notre société et une interrogation fondamentale en émerge :

Qu'est-il advenu de la relation Homme-Nature ?